Rédiger un paragraphe argumenté

CONSEILS POUR LA RÉDACTION DU PARAGRAPHE ARGUMENTE

 

Le paragraphe argumenté doit comporter une introduction, un développement en deux ou trois parties selon les thèmes des documents et une conclusion.

 

1/ Lire attentivement les documents et le sujet puis étudier les documents.

Je réponds aux questions sur documents avant de travailler le paragraphe. En faisant ce travail, je repère les éléments qui pourraient me servir pour le paragraphe.

2/ J’ai compris le sujet à traiter :

Comprendre le sujet signifie :
– bien le lire
– souligner les mots importants sur l’énoncé, y  » jeter  » ses idées.
– reformuler le sujet avec vos propres mots ou essayer de trouver les questions qu’il doit vous amener à vous poser

 

3/ Je classe mes idées et celles des documents étudiés dans mon plan :

Pour cela, je fais, au brouillon, un tableau dans lequel chaque colonne correspond à une partie thématique dans la quelle je place les idées en rapport avec le thème. Souvent, le plan est annoncé dans l’intitulé du sujet.

 

4/ Je rédige l’introduction au brouillon, puis la recopie :

– elle doit présenter le sujet en le rappelant, donner le contexte historique du thème abordé ou présenter le pays s’il s’agit d’un sujet de géographie sur un pays.

– elle doit présenter les parties de votre plan soit sous forme de questions (une par partie), soit de façon plus simple ( ex : « Dans une première partie, nous verrons la France de la Défaite, puis dans une deuxième partie, la Collaboration et enfin dans une dernière partie, la Résistance française. »)

 

5/ Je rédige un développement.

– Attention à la présentation, elle démontre que tu as bien saisi la méthode et que ton travail est bien construit, simplement par la mise en page :

  • Saute 1 ligne entre l’introduction, le développement et la conclusion
  • Va à la ligne entre les deux ou trois parties du plan

 

– Pour rédiger :

  • Faire des phrases courtes et simples en utilisant le vocabulaire spécifique du cours et en l’expliquant, en mettant en relation tous les documents étudiés et le cours et en n’utilisant que les connaissances appropriées au sujet (risque de hors-sujet ).
  • Ne pas recopier de longs passages des documents
  • Utiliser les temps du présent ou du passé
  • Respecter la chronologie en histoire
  • En principe, en Histoire, citer des dates ou des personnages et en Géographie, des chiffres, des noms de lieux.
  • Introduire ses parties en utilisant des expressions comme : tout d’abord, dans un premier temps, ensuite, enfin …
  • Utiliser des conjonctions à l’intérieur de vos parties comme : mais, pourtant, cependant, en revanche …

 

-Ecris lisiblement, commence tes phrases par une majuscule, utilise toute la ponctuation, respecte l’orthographe, en particulier des noms propres ou des noms spécifiques. N’utilise pas d’abréviations, ni de symboles

 

– Si des documents sont cités, écris-les entre guillemets

 

6/ Je rédige une conclusion au brouillon, puis je la recopie :

– elle doit tirer le bilan du développement sous forme d’un résumé en une ou deux phrases dans lesquelles on rappelle le sujet

– elle élargit le débat en posant une question rattachant le sujet à un problème d’actualité ou à une question plus générale : en histoire, elle évoque la suite des événements, en géographie, elle parle de l’avenir ou soulève une question plus générale.

 

Exemple : sujet sur le bilan de la guerre
– Phrase d’introduction :  » Après 4 années de combats, la 1ère GM s’achève en 1918. Son bilan est désastreux…  »
– Thèmes à développer (sous la forme de paragraphes) : bilan humain, bilan matériel, bilan politique et territorial
– Conclusion (facultative) : L’Europe est affaiblie, les nouvelles frontières apparues et les humiliations subies font présager un nouveau conflit.

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Fiches méthodes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.