Tardi

BANDE DESSINÉE : TARDI : C’était la guerre de tranchées

Pages 36-37, 50-51, 105

 

I° Identifier le document

Genre : Bande dessinée, en noir et blanc, 126 pages

Date : 1993

Auteur : Tardi pour les textes et le dessin

Cette œuvre ne montre pas la guerre de façon chronologique mais toutes les années sont représentées sous forme de retours en arrière.

Editeur : Casterman

 

II° Description :

 

P.36-37 : Réactions du peuple parisien à l’annonce de la déclaration de guerre 1er aout 1914. Tardi représente une foule dans la rue et dans un café où un homme qui refusait cette guerre est assassiné. Aucune parole mais juste un commentaire de l’auteur.

P. 50-51 : La vie dans les tranchées françaises en 1916 : on voit quelques hommes sous un bombardement après un assaut. Celui-ci est un échec et il est suivi d’un nouveau bombardement provoqué par un général de brigade français qui veut obliger ses hommes à repartir à l’assaut. Ceux-ci refusent. Trois d’entre eux sont condamnés à mort par un conseil de guerre.

P.105 : janvier 1918 : sont représentés deux femmes dont une qui travaille et qui attend des nouvelles de son mari parti sur le front. Leurs échanges sont possibles uniquement par courrier.

 

III° Intérêt de l’œuvre

Plusieurs thèmes sont à aborder :

  • L’opposition entre la joie de 1914 où le peuple avait un réel désir de vengeance par rapport à l’Allemagne (le boche) et la réalité : la guerre est plus longue que prévue, les soldats s’enterrent dans les tranchées, les attaques ne servent à rien, les soldats meurent par milliers, la lassitude gagne, des mutineries éclatent.
  • Le patriotisme et le nationalisme de 1914, symbolisé par le drapeau, la Marseillaise. Toute personne qui ne communie pas à ces idées est considéré comme un traître.
  • La vie dans les tranchées, sous les bombes, l’épuisement ainsi que l’ennui (courrier)
  • Le travail des femmes qui remplacent leurs maris (munitionnettes) et l’attente interminable de leurs maris. Le seul lien est le courrier qui est censuré.
  • La dénonciation des embusqués dans la lettre de la femme du soldat.
  • L’opposition entre les soldats et l’état-major.

Le pacifisme : Tardi montre l’horreur de la guerre, son inutilité, les destructions