Massacre en Corée

MASSACRE EN CORÉE

I° Identifier le document :

Genre : peinture à l’huile

Auteur : Pablo Picasso

Date : 1951

Format : 210×110

Contexte : guerre de Corée 1950 à 1953 mais inspiration du Tres de Mayo de Goya.

Conservation : Musée Picasso à paris


II° Description :

Dans une dominante de couleurs ternes où domine le gris, il montre un groupe de femmes et d’enfants mis en joue par des soldats. Les civils sont nus, dessinés avec des formes rondes et des lignes courbes, en opposition avec les soldats aux visages cachés aux lignes droites, casqués. La peur se voit sur les civils, en particulier sur les enfants qui se cachent ou qui semblent crier et rechercher la protection de leur mère.

A l’arrière plan, on distingue un fleuve qui sépare la scène du massacre d’une montagne où reste une ruine d’une habitation. Au pied, on semble voir un incendie.

 

III° Explication de la scène

Lieu : la rivière peut signifier la séparation de la Corée en deux parties mais rien ne le prouve

Personnages : la nudité peut évoquer la fragilité, la femme enceinte montre la vie à laquelle les soldats s’en prennent, les civils montrent les victimes innocentes de la guerre

Les soldats sont impersonnels, ils représentent la force et les armées en général ; ils sont déshumanisés, ne portent que des armes parfois étranges ( fusils à 3 canons pour tuer encore plus ?), plus une épée (pour du corps à corps ?). vcelui qui porte ce glaive peut être celui qui donne l’ordre de tuer, il symbolise la décision politique mais il assume peu ses responsabilités car il semble tourner le dos à la scène.

10 canons au total soit plus que le nombre de victimes.

 

IV° Intérêt de l’œuvre

Picasso veut dénoncer l’impérialisme américain ou la guerre en général.