7. L’âge industriel

Chapitre 7 : L’âge industriel

Objet : Cours histoire 4ème
Thème : Industrie, capitalisme, marxisme, chemin de fer,
Manuel utilisé : Hatier 2016

 

Introduction :

Photo et frise page 86 : Quelles sont les changements par rapport à l’économie d’avant la révolution ?

  • Mots : usine, industrie, machine à vapeur.
  • Bâtiments : travail des femmes et des enfants dans de grands bâtiments

A partir de la fin du XVIIIème siècle, l’Europe connaît un bouleversement économique : c’est le début de la « révolution industrielle. »

I°Qu’est-ce que la révolution industrielle ?

  1. A) Exemple : Le Creusot, ville industrielle

Compétences :

  • Analyser des documents variés
  • Rédiger un texte construit.

Questions page 89 :

1, Eugène Schneider a été directeur d’une fonderie qu’il développe, puis est élu député, maire du Creusot, et Président de la Société générale.

2, Ces usines produisent des locomotives, des charpentes métalliques, de l’acier et de la fonte, des canons. Ces productions sont possibles grâce à la présence de mines de charbon et de fer.

3,

  1. Ce document est une lithographie de 1847, il représente la ville du Creusot.
  2. Au sud, se trouve le château des Schneider, à l’ouest, sont situés les cités ouvrières.
  3. Les bâtiments de l’usine sont les hauts-fourneaux qui produisent de la fonte et de l’acier, la forge et les ateliers de construction.
  4. Le canal sert à acheminer les matières premières (fer et charbon)
  5. C’est un pays noir car les fumées des usines polluent les bâtiments et le paysage.

4, la grande période de développement de l’entreprise  est 1830-1875, ensuite, les effectifs stagnent. Le nombre d’habitants suit la même progression puis continue à progresser jusqu’à 1910.

  1. B) Généralisation :

Oral : documents 1, 2, puis 3 et 5 pages 94-95 et document 1 page 112

Résumé :

Au XIXème siècle, de nombreuses innovations techniques liées à la machine à vapeur de Watt permettent de développer de nouveaux secteurs industriels : la sidérurgie, le textile, la chimie, … Le secteur des transports en profite  avec la création des chemins de fer, des bateaux à vapeur. Puis la découverte du pétrole  et de l’électricité sont à l’origine d’une « seconde révolution industrielle » basée sur l’industrie automobile, électrique et des télécommunications. Cette industrialisation est née au Royaume-Uni au XVIIIème siècle puis a gagné l’Europe de l’Ouest, puis l’Europe centrale et du sud et de l’Est.

Application de ces bouleversements industriels : le chemin de fer :

pages 90-91 : faire la question 6 : Décrivez le développement du chemin de fer et les changements qu’il entraîne dans un texte de 10 à 15 lignes partagé en deux sous-parties. Avant de rédiger, construis et complète le tableau :

Développement du chemin de fer Changements
Fonctionnement

Evolution du réseau

travaux nécessaires à la construction d’une ligne

Vitesse

Coût

Conséquences économiques

Résumé :

Le chemin de fer s’est développé tout au long du XIXème siècle. Il fonctionne grâce au principe de la machine à vapeur : c’est la combustion du charbon qui permet à la locomotive d’avancer. Le réseau de voies ferrés s’est considérablement densifié en Europe de l’ouest en particulier (France, Royaume-Uni, Allemagne, …)Il a fallu construire des infrastructures comme les voies ferrées ainsi que des ponts, des tunnels, des passages à niveaux et des gares pour accueillir les passagers.

Avec ce nouveau moyen de transport, les temps de transport diminuent fortement, ils sont divisés par 5 en moyenne alors que le coût est en baisse d’un tiers. Le commerce est favorisé. Enfin, le développement des chemins de fer contribue à l’essor du tourisme et de certaines stations balnéaires.

 II° Une nouvelle société

Compétences :

  • Lire et comprendre un plan d’une ville
  • Lire un graphique en cercle
  • Compléter une carte mentale

Introduction : graphiques 1 et 2 page 98 à commenter :

Au cours du XIXème siècle, la population européenne double car le taux de natalité est nettement supérieur au taux de mortalité qui baisse nettement grâce aux progrès de la médecine et à l’amélioration des conditions de vie.

  1. A) La croissance des villes : l’exemple de Berlin

Introduction : graphique 2 page 104.

Dans tous les pays européens, la population urbaine augmente fortement.

Exemple : Berlin :

Questions 1 à 4 page 101 :

  1. La ville a triplé de volume au cours du XIXème siècle. Sa population a été multipliée par 5. Elle s’est équipée de gares et d’usines.
  2. Les nouvelles activités sont les imprimeries, les usines de matériel électrique, de constructions mécaniques, chimiques. Ce sont ces entreprises qui ont attiré de nouvelles populations.
  3. La ville a multiplié ses chemins de fer.
  4. La ville s’est équipée de transports en commun, de ponts, d’une chaussée pour les véhicules automobiles.
  1. B) De nouvelles classes sociales

Photo 1 page 102 / documents 5 et 6 page 105

Peu à peu, de nouveaux groupes sociaux apparaissent : le monde ouvrier et la bourgeoisie. Entre les deux, se situe la classe moyenne.

Les inégalités sociales :

Document 5 page 103 : questions 3. Photo page 105

  1. Ce sont des graphiques circulaires ou en camembert qui représentent la part de chaque dépense dans les budgets ouvriers et bourgeois.
  2. La famille bourgeoise dispose de 17 000 F et la famille ouvrière de 2500 soit 7 fois moins.
  3. Les bourgeois dépensent plus d’argent pour se nourrir : 21.8% x 17000 soit plus de 3700 F tandis que les ouvriers dépensent 1312 F
  4. Les bourgeois disposent de domestiques et paient des impôts.
  5. Les bourgeois dépensent plus pour la santé, les loisirs, les transports et l’éducation.

Documents 4 page 103 et 3 et 4 page 105 :

Les conditions de travail des ouvriers s’améliorent peu à peu au cours du XIXème siècle grâce à  plusieurs lois sociales qui limitent le travail des enfants et adultes.( limitation du temps de travail, droit de grève et droit syndical, limitation du travail des enfants, création d’un repos hebdomadaire, …)

C° Le développement de l’émigration.

Doc 3, 4 et 5 page 99 :

L’émigration européenne se développe à partir de 1850, surtout en direction des Etats-Unis, puis de l’Amérique latine et de l’Océanie. Ce sont souvent des gens pauvres qui émigrent et qui sont parfois mal acceptés.

Exemple : l’émigration irlandaise : page 96-97

Travail : construire la carte mentale de la page 97 :

carte mentale emigration irlandaise

 

III° De nouvelles idéologies

Compétence :

Classer des idées dans un tableau

Face aux bouleversements qui touchent le monde du travail et la société en général, de nouvelles idéologies se développent : le marxisme et le libéralisme.

Pages 108-109 : Faire les questions 1 à 4 puis la 6 sous forme de tableau.

6.

Idéologie libérale Idéologie socialiste
·          la propriété privée  est sacrée

 

·         Les inégalités sociales sont naturelles

 

·         L’Etat ne doit pas intervenir dans l’économie.

·          la propriété privée crée des inégalités

·         Lutter contre les inégalités sociales qui doivent être réduites ou supprimées.

·         Les prolétaires doivent s’emparer d’ l’État par la révolution

·         l’état doit supprimer les inégalités.

 

Dans le même temps, des révolutions éclatent en Europe :

Exemple : la révolution de 1848 : pages 106-107 :

  1. 3 : c’est une carte qui traite des révolutions qui ont touché l’Europe en 1848. Elle est évolutive car l’événement s’est propagé à de nombreux pays.
  2. Les révolutions sont représentées par des étoiles. Certaines sont plus grosses que d’autres.
  3. La première a lieu à Paris puis les autres pays touchés sont l’Autriche, la Prusse, l’Italie.
  4. Les causes de la révolution en France sont  la crise économique qui a provoqué le chômage et la misère, ainsi que le manque de libertés.

La république crée le droit au travail car elle crée les ateliers nationaux qui sont chargés d’embaucher les chômeurs.

  1. Les Berlinois veulent les libertés et l’unification de l’Allemagne. La barricade est formée de planches, des tonneaux, de pierres, …
  2. Les peuples qui cherchent à se libérer de l’Autriche sont la Lombardie, la Hongrie, les tchèques.