Le fonctionnement de la Vème République

 

CHAPITRE 4 : LES INSTITUTIONS DE LA Vème REPUBLIQUE

Introduction :

Ces institutions ont été écrites sous l’autorité du général De Gaulle qui revient alors au pouvoir en 1958. Cette constitution a été approuvée par référendum. Elle peut être modifiée par référendum ou par le vote du Congrès réuni à Versailles.

I° L’organisation des pouvoirs (livre pages 40-41)

organigramme république

Le pouvoir est partagé entre le Parlement (Assemblée Nationale et Sénat) qui ont le pouvoir législatif et le Président et le gouvernement qui ont le pouvoir exécutif.

Exercice : questions 1 et 2 page 149 :

  1. Le Président est élu par le peuple au suffrage universel tous les 5 ans. Il nomme les membres du gouvernement. Il peut dissoudre l’Assemblée nationale, et proposer un référendum.
  1. Le conseil constitutionnel contrôle la régularité des élections et si les lois sont conformes à la constitution.

II° La participation des citoyens à la vie publique Pages 146 à 149 :

A° Militer dans les partis politiques

Lire les témoignages page 146 puis Questions 2, 3 et 4 page 147 :

  1. Militer, c’est avoir des convictions pour les faire partager. On peut militer avec les réseaux sociaux. Les partis politiques devraient mieux écouter leurs adhérents qui ont des idées.
  1. Ils se présentent aux élections cantonales désormais appelées départementales. La mixité est obligatoire.
  1. Les partis politiques ont du mal à trouver de nouveaux adhérents. Cette situation est due à la baisse de l’engagement des citoyens.

Problème : l’abstention : graphique page 163.

Puis tableau 4 page 149 : liste des partis à recopier.

Extrême-gauche

Gauche Centre Droite Extrême droite
  • Lutte Ouvrière
  • Nouveau parti anticapitaliste
  • Front de Gauche dont le Parti communiste
 
  • Parti socialiste et alliés dont les radicaux de gauche
  • Europe écologie les Verts
Modem UMP et Alliés dont Debout la république Front National

Résumé :

La France est une démocratie pluraliste. Un parti politique est une association de personnes ayant un projet, un programme commun qu’elles désirent mettre en œuvre après une victoire électorale. Les partis sont reconnus par la Constitution. Ils sont financés par les cotisations de leurs adhérents et des subventions de l’Etat. Ils décident de leur programme lors de leurs congrès.

Cependant, la vie politique est menacée par la hausse de l’abstention aux différentes élections.

B° Participer autrement.

Mais on peut aussi être un acteur politique de la société par d’autres moyens :

  • Les conseils municipaux jeunes
  • Les conseils de quartier, les comités consultatifs, …
  • La signature de pétitions
  • La participation à des associations

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *