La seconde guerre mondiale 1939 1945

 

Objet : Cours histoire 3ème
Thème :  seconde guerre, extermination des juifs, solution finale, Stalingrad
Manuel utilisé : Hatier 2012

 

CHAPITRE 5 : LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE 1939-1945

 

Introduction : Depuis 1936, l’Allemagne prépare un conflit pour construire son espace vital. Après avoir annexé l’Autriche puis la Tchécoslovaquie, l’attaque de la Pologne est l’élément déclencheur du second conflit mondial.

I°  Les phases de la guerre  (p.84-85)

La guerre oppose l’Axe (Allemagne, Italie et Japon) à l’Europe rejoint par le reste du monde appelé les Alliés.

Frise pages 83 puis décomposition en périodes :

  1. 1939-1942 : page 98 et 4 p.85 : Les victoires de l’Axe suite à la guerre-éclair : l’Axe conquiert la France, l’Europe centrale, la Norvège, l’Afrique du nord, la Chine de l’est et toute la façade pacifique
  2. 1942-43 : les coups d’arrêt :

Suite à l’entrée  en guerre de l’URSS en juin 41 suite à l’attaque allemande,  et des Etats-Unis en décembre 41 à cause de  l’attaque japonaise sur  Pearl Harbour, les Alliés se renforcent et imposent de lourdes défaites aux pays de l’Axe : Batailles de Stalingrad, de Midway,  d’El Alamein.

3. 1943-1945 : victoires des Alliés : Suite aux débarquements en Afrique, en Europe de l’ouest, les Alliés reconquièrent  l’Europe centrale, l’Europe de l’ouest, l’Afrique du nord et les îles du Pacifique.

 

L’Allemagne capitule le 8 mai 1945 et le Japon en septembre après le lancement de deux bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki (2p.83) en août 1945.

 

II Une guerre d’anéantissement

Exemple : la bataille de Stalingrad (pages 84-85) :

1) Quels sont les enjeux de la conquête de cette ville ?

Document 2 page 84 et Texte 1 page 88 :

  • La ville est sur la route du pétrole
  • Elle porte le nom de Staline
  • Si la Volga est franchie, la route vers Moscou et son encerclement est ouverte.
  • La lutte entre deux visions du monde

2) la bataille

Questions (pages 86-87):

Questions :

  1. 1.  Stalingrad est située à l’est de la Russie, sur la rive droite de la Volga. Les combattants sont soutenus par l’armée située sur la rive gauche de la ville, ils sont ravitaillés par bateaux.
  1. 2.
    1. Les soldats qui reculent sont qualifiés de paniqués, de lâches, de traîtres à la patrie. Ils sont alors exécutés.
    2. Les russes se battent avec détermination, par maison. Chaque bâtiment est très difficile à prendre.
    3. Cette résistance est due au patriotisme des  Russes, ils doivent résister jusqu’à la mort
    4. Les Allemands souffrent de la faim car ils sont encerclés. Ils se comportent en animaux, prêts à tuer n’importe quel animal pour survivre. Ils sont démoralisés face aux souffrances.
  2. 3.  La photo montre quelques soldats  armés sur le fond d’une ville en ruines
  1. 4.  Bilan :
  • URSS : 1.13 million de morts + perte considérable de matériel
  • Allemagne et Alliés : 0.76 millions de morts  + matériel.

Mais les allemands ont perdu, d’où un choc terrible pour la soi-disant supérieure race aryenne.

En utilisant en plus le livre pages 88-89 et le texte p.101, démontre que cette guerre est bien une guerre d’anéantissement :

Cette guerre est particulièrement violente par ses combats à l’exemple de  la bataille de Stalingrad qui dure plus de 6 mois et qui fait 2 millions de victimes. Au nom de la lutte entre les civilisations, les nazis et les japonais veulent  faire disparaître leurs ennemis (exemple du massacre de Nankin),  vivre à leurs dépens, quitte à les transformer en esclaves du Reich. Les prisonniers sont aussi considérés comme des animaux, leurs droits ne sont pas respectés, la plupart sont exterminés. Même les Alliés utilisent des moyens de guerre très violents comme les bombardements de villes (Dresde) ou les bombes atomiques contre le Japon. Le bilan est révélateur : la seconde guerre est la plus meurtrière avec plus de 50 millions de morts dont la moitié de civils.

III°    L’extermination des Juifs et des Tziganes

Dés son arrivée au pouvoir, Hitler persécute les Juifs (en 1933 : boycott des magasins juifs, puis lois de Nuremberg  de 1935 et ordonnances de 1938 : interdictions de nombreux métiers). Pendant la guerre, cette politique antisémite se poursuit et s’aggrave.

Pages 90 à 97 + p.99

1. Le ghetto de Varsovie :

Photo 1 p.96  et Nuremberg : chapitre :  2′ puis à 1.10.00 à 1.13.20

2. Einzatzgruppen :

Dossier p.90-91

3. Les camps d’extermination :

  • Nuremberg : 1.16
  • Video : témoignages
  • Carte page 97
  • Tréblinka : pages 92-93
  • HDA : pages 94-95 : texte Hoess
  • Primo Levi : page 99
  • Photo page 82

Bilan : tableau page 97

Résumé :

®   1940 : regroupement des Juifs dans des Ghettos, dont celui de Varsovie, qui, plus tard, est rasé.

®   Extermination, par fusillades, par les Einsatzgruppen des Juifs d’Europe centrale.

®   20 janvier 1942 : Conférence de Wannsee : les Nazis décident d’organiser l’extermination totale des Juifs (et des Tziganes), en les acheminant vers des camps d’extermination situés en Pologne. L’objectif est de tuer 11 millions de personnes. Plusieurs camps sont aménagés ou créés comme Auschwitz ou Treblinka. Les Juifs et les Tziganes y sont tués avec des gaz puis brûlés. On estime à plus de 5 millions le nombre de Juifs assassinés et à plus de 200 000 celui des Tziganes.

 

2 réponses à La seconde guerre mondiale 1939 1945

  1. Lola dit :

    Le chiffre des morts à Stalingrad me paraît exagéré: le bilan humain de cette bataille est généralement estimé entre 800 et 900 mille morts, ce qui est déjà impressionnant.

  2. Anonyme dit :

    Merci beaucoup pour vos cour :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>