Seigneurs et paysans

Objet : Cours histoire 5ème
Thème : Seigneurs, paysans, château-fort, seigneurie
Manuel utilisé : Hatier 2010


CHAPITRE 3 : SEIGNEURS ET PAYSANS DANS L’OCCIDENT MÉDIÉVAL ( XI° – XV° s.)

Introduction : Commencer par l’opposition entre les photos 1 et 2 p.31

Le monde rural est organisé autour de la seigneurie, où vivent ensemble seigneur et paysans.

I° L’organisation de la seigneurie

P. 32-33 :

Une seigneurie est un domaine où un seigneur exerce son pouvoir sur un groupe de paysans, regroupés dans un village.

1° Questions p. 33 :

Rajouter une question 5 : Décris la maison d’un paysan p.43

  1. Les deux principaux bâtiments du village sont l’église, lieu de culte, et le château,  résidence du seigneur.
  2. Ces bâtiments sont centrés, toutes les routes mènent au château. Les maisons sont en général le long des chemins, tout en étant regroupées, elles donnent directement sur les terres (tenures). Les bois sont peu étendus. On aperçoit aussi d’autres bâtiments comme le gibet et le moulin du seigneur.
  3. En échange de leurs terres, les paysans doivent des impôts : les corvées et le cens ; pour le moulin, les banalités
  4. Le seigneur dispose du droit de justice.
  5. La maison abrite la famille et son bétail. Elle est construite en torchis, en bois  et en chaume. Les paysans vivent dans une seule pièce contigüe à l’étable.

2° Etude du texte 1 p.34

  1. Les bâtiments du seigneur sont le manoir (maison fortifiée), la grange, le grenier, le moulin et le four.
  2. Les corvées sont : faucher, curer le canal, la moisson, le labour et les semailles.
  3. Les différentes taxes sont : le champart, le porçage, le cens, les banalités et un don de poules.

 Résumé : Le village de Wisme, situé au nord de la France, est organisé autour du château, résidence du seigneur, et de l’église. Les villageois vivent dans des maisons qui sont reliées au château par des chemins. Les terres sont divisées entre les tenures louées aux paysans par le seigneur et la réserve que le seigneur exploite directement grâce au travail des paysans. Ceux-ci doivent de nombreux impôts  comme le champart,(en nature), le cens (en argent) ou  les corvées, sous forme de travail. Ils doivent aussi les banalités pour pouvoir utiliser le four, le moulin  ou le pressoir du seigneur.

Refaire le schéma 2 p.35

paysans seigneurs

II° Les travaux paysans : Dossier p. 36-37 et texte 4 p. 46

Janvier et février

C’est la morte-saison des travaux agricoles.

  1. Décrivez le paysage de chaque scène. Que sont les points blancs dans la vignette de janvier ?
  2. Quels sont les outils  des paysans ? Que font-ils ?
  3. À quoi correspondent les taches brunes sur le sol dans les deux scènes ?

Mars et avril

  1. Que font les paysans de la vignette de gauche  ? Quel est l’outil que tient dans sa main droite le paysan courbé ?
  2. Que fait le paysan à droite ?
  3. Que tient-il dans sa main droite ?
  4. Comment appelle-t-on le paysan chargé du troupeau ?

Mai et juin


  1. Quels détails nous montrent que le personnage de gauche n’est pas un paysan ? Quelle espèce d’oiseau est posée sur son poing gauche ? De quelle activité s’agit-il ?
  2. Que fait le paysan de droite ?
  3. Comment son pré est-il clos ?
  4. Pourquoi ?
  5. Quelle différence faites-vous entre un pré et un champ ?

Juillet et août

  1. Quelles activités sont décrites en juillet et en août ?
  2. À gauche : que tiennent les personnages dans chaque main ? C’est la seule scène où l’homme et la femme font la même besogne : pourquoi ?
  3. Scène de droite : comment s’appelle l’outil que brandit le paysan au-dessus de sa tête ? À quoi sert-il ? Que fait la femme ?

Septembre et octobre

  1. Décrivez le geste du paysan de septembre. Comment s’appelle cette activité ? Quel nom donne-t-on aux lignes brunes parallèles dans le champ ?
  2. Décrivez ce que fait chaque personnage de la vignette de droite ? A quoi correspondent les traits rouges verticaux ?

Novembre et décembre

  1. Comment appelle-t-on les fruits du chêne ?
  2. Que fait le berger à gauche ?
  3. Pourquoi, en langage familier, le terme « glander » est-il un peu méprisant ?
  4. Que fait l’homme à droite ?
  5. Pourquoi la femme porte-t-elle une bassine ?
  6. Que va devenir le cochon ?

Source : Bernard CHAMBON :

http://pedagogie.ac-amiens.fr/histoire_geo_ic/?Le-calendrier-des-travaux&lang=fr

III° La vie des nobles

A° Une vie dominée par la guerre

Dossier pages 38-39 : Faire  toutes les questions :

  1. L’adoubement consiste à la  remise des armes puis à une accolade du seigneur à son nouveau chevalier. Celui-ci doit être généreux, conseiller les hommes en détresse, et prier Dieu
  2. Les armes offensives  sont l’épée et la lance. Les armes défensives  sont le haubert, le heaume et l’écu. La violence est montrée par la présence de membres découpés au sol.
  3. Les chevaliers attaquent en groupes, ils font le siège des châteaux, les combats sont au corps à corps ; les mots qui montrent que la guerre est un plaisir sont : bien me plait, grande allégresse
  4. Dans les tournois, deux équipes s’affrontent, le but est de faire des prouesses, pour la gloire, ou de faire aussi des prisonniers pour récupérer les rançons.
  5. Les chevaliers sont aidés par des chiens et des valets munis de piques : c’est la chasse à courre.

Compléter le schéma :

 » »

Résumé : Les nobles sont des chevaliers professionnels. Après avoir été entraînés dés l’âge de 7 ans par un parrain, les écuyers sont adoubés vers 15-16 ans : ils reçoivent leurs armes lors d’une cérémonie religieuse. Leur vie est alors partagée entre la guerre (attaques ou sièges de châteaux), participation aux tournois ou à des parties de chasse à courre. Ils sont équipés d’armes offensives comme l’épée et sont protégés par des armes défensives comme le haubert, la cotte de maille ou le bouclier. Ils utilisent aussi des armes plus importantes comme le trébuchet ou la tour d’attaque.

B° Le château, lieu de pouvoir :

 » »

Résumé :

Le château est la résidence du seigneur, de sa famille et de ses gardes. Il occupe la tour principale, le donjon où il invite à des banquets lors de l’adoubement de son fils aîné ou du mariage de sa fille. La basse-cour est occupée par des paysans et des artisans qui sont au service du seigneur. Le reste du château a avant tout une fonction défensive avec ses tours reliées par un mur crénelé. Le château est aussi le lieu de refuge des paysans de la seigneurie.

Exercice 2 p.47 en complétant avec les informations de la page 42 :

Le noble Le paysan
La demeure Château-fort Maison en torchis, toits en chaume
Les activités des hommes Chasse, tournois, guerre Travail agricole
Les activités des femmes Broderie, lecture Travail agricole, travaux à la maison, corvée d’eau
La nourriture gibier Céréales, Risque de famines et de disette

 

 

 

4 réponses à Seigneurs et paysans

  1. El hajji dit :

    Magnifique site merci beaucoup je me suis trés bien entraîner pour mon DS et j’ai eu 18; 75 !!! En bref merci infiniment c’eest exactement les reponses que j’ai eu sur mon livre ! :D

  2. Lea dit :

    Votre site est tres bizn egalement pour les eleves qui on des devoirs a faire et pour mieux comprandre car moi mon profs d histoire geo est pas terrible pour nous faire comprendre ses lecons

  3. Gaëtan dit :

    Bonjour,
    je trouve votre site très bien fait et très utile pour un professeur débutant comme moi qui utilise par chance le même manuel que vous.
    J’ai une question sur votre chapitre H3 Seigneurs et Paysans : Quel est le schéma auquel vous faites référence dans – III° La vie des nobles A° Une vie dominée par la guerre ( il n’y a pas de liens valides).
    Merci pour la mise à disposition de votre travail.

    • admin dit :

      Bonjour
      Les deux documents qui n’apparaissent pas sont :
      un dessin d’un chevalier avec ses armes puis le plan d’un chateau-fort.
      (Problème technique provisoire, je l’espère)

      Bon courage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>