4. La France 1940-1944

 

Objet : Cours histoire 3ème
Thème : Pétain, De Gaulle, résistance, collaboration, Jean Moulin, CNR
Manuel utilisé : Nathan 2016

CHAPITRE 4 : La France 1940-1944 : Collaboration et résistance

Introduction : En 1939, la France décide de déclarer la guerre à l’Allemagne qui envahit la Pologne. A partir du 10 mai 1940, elle est envahie par les troupes nazies.

  1. I) Que faire face à l’invasion nazie ?

Compétence : comparer deux documents contemporains.

A travers les discours de Pétain et De Gaulle en juin 1940, s’opposent deux versions opposées de l’attitude à adopter.

  1. Appel du maréchal Pétain, le 17 juin 1940 à midi, lancé sur toutes les radios françaises :

ォ Français, à l’appel de Monsieur le Président de la République, j’assume à partir d’aujourd’hui la direction du gouvernement de la France. Sûr de l’affection de notre admirable armée qui lutte avec un héroïsme digne de ses longues traditions militaires contre un ennemi supérieur en nombre et en armes, sûr que par sa magnifique résistance, elle a rempli ses devoirs par rapport à ses alliés, sûr de l’appui des anciens combattants que j’ai eu la fierté de commander, je fais à la France le don de ma personne pour atténuer son malheur.

En ces heures douloureuses, je pense aux malheureux réfugiés qui, dans un dénuement extrême, sillonnent nos routes. Je leur exprime ma compassion et ma sollicitude. C’est le cœur serré que je vous dis aujourd’hui qu’il faut cesser le combat.

Je me suis adressé cette nuit à l’adversaire pour lui demander s’il est prêt à rechercher avec nous, entre soldats, après la lutte et dans l’honneur, les moyens de mettre un terme aux hostilités. Que tous les Français se groupent autour du gouvernement que je préside pendant ces dures épreuves et fassent taire leur angoisse pour n’écouter que leur foi dans le destin de la patrie.

2. Appel du Général de Gaulle à la B.B.C. le 18 juin 1940 :

ォ Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement , alléguant la défaite de nos armées s’est mis en rapport avec l’ennemi pour cesser le combat. Certes, nous avons été, nous sommes submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne de l’ennemi. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd’hui.

Mais le dernier mot est-il dit ? L’espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non ! Car la France n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! Elle a un vaste empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l’Empire britannique, qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme l’Angleterre, utiliser sans limites l’immense industrie des Etats-Unis.

Cette guerre n’est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n’est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Foudroyés aujourd’hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l’avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là.

Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, j’invite les officiers et les soldats français qui, se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j’invite les ingénieurs et les ouvriers spécialisés des industries d’armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, à se mettre en rapport avec moi.

Quoiqu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas.

Demain, comme aujourd’hui, je parlerai à la radio de Londres.

 Comparer ces textes : auteur, nature, date, contexte, contenu :

 

Ce sont deux appels radiodiffusés, en France le 17 juin 40 pour Pétain, à la BBC le 18 juin 40 pour De Gaulle. Pétain est le Président du conseil, De Gaulle est un militaire. Les deux textes évoquent la défaite face à l’Allemagne. Pétain pense qu’elle est définitive alors que De Gaulle ne le pense pas. Face à cette situation, Pétain pense qu’il ne faut rien faire et discuter avec les Allemands tandis que De Gaulle pense que la France, qui peut compter sur son empire colonial, les Anglais et les Etats-Unis, appelle à la résistance.

Ces deux visions sont à l’origine de deux politiques différentes : la collaboration avec l’Allemagne et la résistance.

II°  Le régime de Vichy et la collaboration 1940-1944 :

Compétences :

  • Travailler en groupes
  • Extraire les informations essentielles de documents

Documents :

  • DVD 1 film 3 : 5′
  • Carte page 74 à décrire :

Cette période commence avec la signature de l’armistice par Pétain le 22 juin 1940 : la moitié de la France est occupée, le gouvernement s’installe en zone libre à Vichy.

Travail en groupes :

  • Un régime antirépublicain
  • Construire une nouvelle société
  • La limitation des libertés
  • Un régime antisémite
  • Un régime qui collabore avec l’Allemagne.

Vidéos :

  • DVD 1, film 7 : exclusion et persécution, 14′
  • Film  9 : Vichy et la solution finale : 16′

A retenir :

  1. Un régime antirépublicain :
  • juillet 1940 : il prend les pleins pouvoirs : cumul des pouvoirs législatifs et exécutifs : c’est la naissance de l’Etat français.
  • Culte de la personnalité
  1. Une nouvelle société :
  • Propagande
  • Pas d’égalité des hommes
  • Interdiction de la grève.
  • Nouvelle devise : Travail, Famille, Patrie
  1. La limitation des libertés:
  • Création de camps d’internement : Répression contre les communistes, les résistants
  • Contrôle de la radio
  1. Un régime antisémite :
  • Mise en place d’un statut des Juifs qui leur interdit de nombreux métiers : administration, armée, école, presse
  • Propagande antisémite
  • Port de l’étoile jaune
  1. La collaboration avec l’Allemagne :
  • Recensement des Juifs
  • Loi d’aryanisation des biens juifs
  • Rafles dont celle du Vel d’Hiv du 16 juillet 1942
  • Mise en place de la relève puis du STO
  • Création de la Milice
  • l’économie française fonctionne au profit de l’Allemagne

Au total plus de 80 000 Juifs sont déportés ; 2500 survivent.

III)  Naissance et développement de la résistance

Compétence : rédiger un résumé

Rappel : Suite à l’appel à la résistance du général de Gaulle du 18/06/1940, quelques milliers d’hommes qui ont fui la France, en particulier des militaires, se joignent à lui et créent les Forces françaises Libres.

Question :

A travers un exemple de résistant, montre pourquoi et comment la France résiste à l’Allemagne.

Sources :

  • Page 75
  • Pages 82 à 85
  • DVD 2 : film 12 et 13 : La résistance intérieure

La résistance s’organise progressivement entre les Forces Françaises Libres basées à Londres et dans quelques colonies, et les résistants de l’intérieur, les Forces Françaises de l’Intérieur. Celles-ci comprennent de nombreux mouvements comme Combat, Libération, les FTP (Francs Tireurs et Partisans). A l’exemple  de Lucie Aubrac, tous sont motivés par des idéaux de liberté, d’égalité, de souveraineté populaire. Leurs modes d’action sont divers : propagande, sabotages de voies de communication, assassinats de responsables allemands ou de collaborateurs, renseignements, distribution de journaux clandestins, de tracts, faux papiers. Les colonies participent activement à cette résistance par ses soldats ou ses matières premières. De Gaulle envoie Jean Moulin pour unifier tous ces mouvements de résistance dans le CNR (Conseil national de la Résistance). Ils contribuent à la libération du territoire français à la suite du débarquement du 6 juin 1944 en Normandie et de celui en Provence.  Paris est libérée en aout 1944.

 

 

 

 

3 réponses à 4. La France 1940-1944

  1. Odile dit :

    Bonjour monsieur, pourriez-vous préciser quelles sont les références des DVD que vous utilisez ? merci beaucoup

    • Admin dit :

      Bonjour,
      Il s’agit de DVD faits par le SCEREN et Hachette : la France et les français pendant la seconde guerre mondiale.

  2. olivier dit :

    Bonjour,
    Pourriez-vous m’indiquer de quel DVD il s’agit?
    Merci d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *