6. La décolonisation

 

Objet : Cours géographie 3ème
Thème : décolonisation, Algérie, non-alignés, Bandoung, Inde
Manuel utilisé : Nathan 2016

CHAPITRE 6 : LA DECOLONISATION ET LA NAISSANCE DU TIERS MONDE

Introduction : 

Comparer les deux cartes et de la frise pages 112-113 :

En 1945, le continent africain et l’Asie du sud sont des colonies européennes en particulier françaises et anglaises. En 1990, la plupart de ces colonies sont devenues indépendantes et forment un nouveau groupe de pays : le Tiers-monde. C’est la décolonisation, soutenue par les Etats-Unis, l’URSS et l’ONU qui s’est parfois déroulée de façon violente.

I° Etude de cas : L’Inde britannique. (Pages 114-115)

Compétence :

Construire une argumentation

Travail : Itinéraire 2 page 115 : Dans quelles conditions l’Inde britannique accède-t-elle à l’indépendance en 1947 ?

https://www.youtube.com/watch?v=BVM2SsjNcqY

Video simple : https://www.youtube.com/watch?v=VSPhxGBgLvw

Corrigé :

Les Indiens veulent l’indépendance, mais ne sont pas tous d’accord sur l’avenir du pays. En effet, deux mouvements réclament cette indépendance : la Ligue musulmane demande une partition du pays qui aboutirait à la création de deux Etats, le Pakistan à majorité musulmane  et l’Hindoustan  à majorité hindoue.  Le parti du Congrès de Nehru ne veut qu’un seul pays. Des violences opposent ces deux partis.

Les Britanniques ne sont pas hostiles à l’indépendance et désirent conserver de bonnes relations avec l’Inde. Ils sont prêts à négocier mais désirent que les relations entre les deux pays continuent et que les intérêts de la Grande-Bretagne soient sauvegardés.

Cette indépendance est donc négociée dans un climat tendu (massacres de Calcutta de 1946) ; elle a des conséquences territoriales et humaines importantes : deux Etats sont créés : l’Union indienne à majorité hindoue et le Pakistan, à majorité musulmane, lui-même partagé en deux. D’importantes migrations ont alors lieu et les zones frontières deviennent des zones de tensions, voire de massacres comme le Cachemire.

Autres exemples, généralisation :

https://www.youtube.com/watch?v=FCpHOd0k-z0

Indépendances violentes : Algérie : 1954/1962, Indochine : 1945/1954

Indépendance globalement après négociations : Tunisie, Maroc : 1956 ; Afrique noire : 1960

II° la formation du Tiers-monde

Compétence :

Ecrire un article historique

Documents de travail :

Travail :

Journaliste, tu assistes à la conférence de 1979. Tu dois rédiger une synthèse sur l’histoire des colonies devenues indépendantes. Pour cela, tu étudies au préalable les différentes conférences qui se sont tenues depuis le début des indépendances.

Ton public est complètement ignorant de cette phase de l’histoire, tu dois donc faire preuve de pédagogie et construire un texte accessible à tous. Tu dois obligatoirement utiliser les expressions suivantes : Tiers-monde, non-alignement,

Proposition :

Tous ensemble pour modifier les règles du jeu !

C’est le cri que vient de lancer Julius Nyerere, Président de la Tanzanie devant l’assemblée générale de l’ONU au nom de tous les pays nouvellement libres. En effet, plus de 30 ans après les premiers accès à l’indépendance des pays d’Afrique et d’Asie du sud, ces jeunes états ont l’impression d’être à l’écart des circuits mondiaux du commerce et donc du développement économique. Sont-ils destinés à rester la troisième partie du Monde, comme l’indique leur nom de Tiers-monde qui rappelle trop le tiers-état existant en France avant la révolution ?

Un retour en arrière s’impose pour bien comprendre cette division du Monde. Dés 1955, alors que surtout les colonies asiatiques avaient rejeté la domination européenne, souvent pacifiquement comme l’Inde, une première conférence avait rassemblé à Bandoung ces nouveaux Etats. Ils avaient affirmé leur indépendance à l’égard des grandes puissances qui  voulaient se partager le Monde dans le contexte de la guerre froide et avaient affirmé leur volonté d’égalité. Leur refus d’intégrer un des deux blocs les a alors incités à créer un troisième bloc, peu à peu appelé le Tiers-Monde.

Quelques années après, alors que le mouvement inexorable de décolonisation se poursuivait en particulier en Afrique, tous se retrouvaient à Belgrade en 1961 pour une nouvelle conférence. Celle-ci confirmait leur volonté de rester indépendants par rapport aux deux grandes puissances américaines et soviétiques. Le non-alignement était né sous l’influence de Nehru, de Nasser ou de Sukarno. La volonté était forte de construire un monde pacifié.

Mais prés de 20 ans après cette affirmation, la réalité est éloignée de l’idéal de l’égalité entre les nations.  La plupart des pays du Tiers-Monde sont parmi les plus pauvres de la terre. Les anciens pays colonisateurs n’ont pas voulu « partager le gâteau » de la richesse mondiale, le système économique, industriel et financier qu’ils ont mis en place à leur profit n’a pas été révisé.

C’est cette situation que l’allocution de M. Nyerere  a dénoncé avec virulence à la tribune de l’ONU. Sera-t-il entendu ? C’est tout l’enjeu des prochaines négociations.

 

 

 

 

2 réponses à 6. La décolonisation

  1. ok dit :

    merci beaucoup vous ne rendrais service a moi et a plusieurs personne!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *