Les contrastes de l’UE

Objet : Cours géographie 3ème
Thème : UE
Manuel utilisé : Hatier 2012

 

CHAPITRE 12 : LES CONTRASTES DE L’UNION EUROPÉENNE

I° L’union Européenne, une association d’états à géométrie varaible.

Questions page 319 :

  1. L’Europe désigne l’ensemble du continent européen alors que l’UE regroupe seulement 27 membres, bientôt 28 (la Croatie)
  2. La commission est à Bruxelles, le Parlement à Strasbourg, la cour de justice au Luxembourg et la banque centrale à Francfort, dans un souci d’équilibre politique ; ce sont aussi les fondateurs de l’UE qui ont ces institutions.
  3. La monnaie unique montre l’union économique et financière, elle est adoptée par 17 etats. L’espace Schengen regroupe les pays où la liberté de circulation est totale, il compte 22 pa ys plus 3 pays associés.
  4. Ce dessin est une caricature ; il montre les chefs d’état réunis à Bruxelles à qui on demande ce qu’ils veulent : en 57, ils répondent tous la même chose, alors qu’en 2010 les réponses sont toutes différentes ; ce dessin montre les difficultés de construire une véritable union.
  5. Tous les pays de l’UE n’adhèrent pas aux mêmes institutions.

II° L’UE dans le contexte mondial

Cartes pages 322-323 et documents p.324-325 : faire une synthèse :

Résumé :

L’UE est un des membres de la Triade, son Pib est un des plus forts de la planète, en particulier pour les pays de l’ouest. L’IDH est également très élevé, ce qui démontre un haut niveau de vie. Ses valeurs, basées sur les principaux droits de l’homme (dignité, liberté, égalité, solidarité, citoyenneté et justice) sont universelles. Par sson aide humanitaire, l’UE participe au développement des continents les moins développés économiquement, en particulier l’Afrique à qui elle est liée par un passé commun.

III° Les contrastes régionaux.

Objectif : à partir des documents p.326-327, 330 et 332, décrire les contrastes économiques et sociaux à l’intérieur de l’UE et les moyens mis en place pour les réduire.

Résumé :

Les inégalités entre les Etats et les régions de l’UE sont fortes : au niveau économique, l’Europe du Sud et surtout de l’Est sont plus pauvres avec un PIB équivalent parfois à la moitié de celui des pays les plus riches et des infrastructures nettement moins développées en particulier au niveau des transports et des équipements collectifs. Cette situation a des conséquences sociales : le revenu moyen par habitant est faible pour les ex-pays du bloc de l’est, les conditions de logement sont parfois très difficiles, le nombre de pauvres explose alors que la protection sociale y est moins importante. Par contre, la mégalopole centrée autour de l’Europe rhénane concentre la plus grande partie des richesses de l’UE.

L’UE cherche à réduire ces inégalités en aidant financièrement les pays les plus défavorisés. Ainsi, les voies de communication, l’enseignement, le développement durable, la création d’entreprises, la connexion à Internet sont améliorés.

Conclusion : les espaces européens :

Faire la carte à partir du livre page 328

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *